vendredi, 26 décembre 2008

Mes derniers jours en Espagne- fin

Lundi 15

Coup de théâtre. Alors que depuis juin, date à laquelle la compagnie aérienne avait annulé mon vol du samedi 20, nous étions persuadé que j'avais un billet pour le vol du mercredi 17, j'apprends 1) que je n'ai aucun billet de retour et 2) que le vol du 20 existe à nouveau ! Aaargh ! Un imbroglio pas possible pour racheter un billet pour le 20... Et finalement j'ai droit à trois jours de rab' en Espagne!!!! Mais quel stress !


Mardi 16

Pas grand chose à signaler, avant dernier jour de boulot et c'est à peu près tout ce qu'il y a à en dire. Diner avc J. dans un bar, comme ces derniers mardi...


Mercredi 17

Dernier jour de boulot. Mettre un peu d'ordre sur mon bureau, donner à D. le cd en français qu'il m'a demandé et qui traine depuis un mois dans ma chambre...

Et en soirée, souper de Noël de l'ONG... Chouette soirée avec toute l'équipe de Coopera. Cadeaux de Noël pour chacun... J'ai reçu un superbe grand sac mauve ainsi qu'un collier dans les memes tons. Et vui, c'est aussi mon cadeau de départ. Snif... C'est bizarre depuis ce we, plus un larme... alors que mercredi, jeudi et vendredi passés furent plus qu'humides. Mais les yeux qui piquent un peu quand même.


Jeudi 18

Réveil vers 10h. Quel bonheur, j'en avais besoin ! Et puis dernières démarches avant mon départ. Vers 13h, je me rend à l'appart des autres volontaires, A. nous prépare des burritos ! Finirai l'aprem avc eux avant de rentrer à l'appart, de finir mes valises et d'aller me coucher tot.


Vendredi 19

ça y est, mon "dernier" jour en Espagne ! Réveil vers 10h et quelques "courses" : ramener les livres à la biblio, passer dire au revoir au bureau et leur rendre les clefs... 14h. Petit café avc J., le dernier et puis je me rends avc elle à leur appart. On finit les burritos de la veille avc A. et puis petit film. Et dernier café avc toute la bande suivie de ma première partie de billard.

Et puis, ça y est la journée touche à sa fin... et toujours pas de nouvelles de mon entretien de la semaine passée... Mauvais signe ? Je ne sais que penser...

Dernière soirée à la Laurel avc R., ma coloc', et M. Je les accompagne jusqu'au premier bar "après la Laurel", histoire de danser un peu et profiter de ma dernière soirée ici...

Un peu nostalgique ms trop crevée... vite une douche et au dodo !


Samedi 20

Réveil à 7h, mon bus est à 8h30. Rdv à 7h45 avc M. Pour les adieux et récupérer les clefs de mon appart pour J. ms il n'est pas au rdv. Aie. J'appelle A. en catastrophe qui m'envoie M. OUF. J. aura les clefs de l'appart pour y emménager !

Et là petites larmes dans l'autobus pour Bilbao qui, en plus, passe par le centre de Logroño. Souvenirs qui affluent. Parcours du combattant pour monter dans le bus jusqu'à l'aéroport et là, mauvaise surprise : excédent de bagages de 15 kilos et 100 euros à payer. OOOPS ! Re-petites larmes au décollage...et à l'atterissage. Ainsi que devant mon comité d'acceuil à l'aéroport : les parents, les soeurs, les cousins, ma marraine... Contente de les retrouver ou tristesse de ce (ceux) que j'ai quitté ? Sans doute un peu des deux... Ms pas la seule à pleurer, ma mère et ma marraine aussi... C'est de famille, sans doute !

Le temps de défaire les bagages, souper et il est déjà l'heure de me préparer à sortir avec les copines ! ça fait du bien de les revoir...même si le choc culturel en boite est bien là...


Et maintenant... le reste est à suivre... Je ne sais pas encore si 2009 s'écrira pour moi en Espagne ou en Belgique alors...

Mes derniers jours en Espagne

Avec beaucoup beaucoup de retard, la faute à ces dernières semaines bien chargées, la suite de la fin de mes aventures espagnoles...


Mardi 9 décembre


Réveil vers 8h et le temps d'un petid dej et d'une douche, il est déjà l'heure de traverser la rue pour aller prendre le bus pour Madrid...où j'arriverai vers 14h30. Mon entretien n'étant prévu qu'à 17h, je me dirige vers le centre. Trouver un coin où manger, faire quelques photos et il est déjà l'heure de se rendre à cet entretien...Je me décide pour le métro ne me souvenant plus de la ligne de bus à prendre. Sortie du métro, trouver le parc à traverser...et là mauvaise blague, je trouve pas la sortie !!! Bé oui, pas de chance pour moi, la sortie principale, qui se trouve en face du batiment de cette compagnie de carte de crédit américaine où va se dérouler cet entretien! Un pic immense de stress (ça le ferait pas d'arriver en retard) mais je parviens enfin à trouver une sortie secondaire pas trop éloignée de là où je me rends. Ouf !

A l'acceuil, me voilà parée d'un petit badge pendant que le receptionniste contacte la personne avec qui j'ai rendez-vous... Un petit quart d'heure vu que personne ne répond (suis-je trop ponctuelle?). Et puis là, le big entretien : presque une heure avec deux personnes du département français et une des ressources humaines. En espagnol, français et anglais. Jeu de rôle et mise en situation, etc. A la fin de l'entretien, on m'emmène voir les bureaux. Serait-ce bon signe ?

J'avoue que je sors un peu sonnée... Je crois que ça c'est plutôt bien passé dans l'ensemble mais j'aurais sans doute pu mieux faire. Résultat la semaine prochaine. Dépendra des autres entretiens qu'ils auront...


Je sors (il est déjà presque 18h30) et contacte une agence intérim pour un autre entretien le lendemain. Toujours pour un job dans un call center pour répondre aux appels de clients émanant de France mais pour une société informatique cette fois. Rdv demain à 11h.


Trop tard maintenant pour aller voir l'appart' de Tiffany avant sa leçon d'espagnol. Me rend qd meme dans cette partie de Madrid. Un petit chocolat chaud en attendant son retour...ou l'appel de Joni. Et ce sera finalement lui qui me contactera le premier, l'appart de Tiffany se sera pour demain.

Soirée relativement tranquille... Il doit bosser demain et moi j'ai mon entretien...pour lequel je dois mettre à jour mon cv en anglais et l'imprimer...



Mercredi 10


Réveil vers 7h au son des réveil, gsm et radio de Joni... Pas moyen d'y échapper quoi ! Et vers 7h50, direction le métro. Je descend avant lui, premier tâche de la journée : acheter mon billet de retour pour Logroño.

Ensuite, je me rends à proximité de mon rendez-vous de 11h et tente de dénicher un cyber-café...malheureusement toutes les adresses de mon guide ont été fermées... Flute ! Tombe finalement sur un locutorio où je pourrais actualiser et imprimer mon cv en anglais.

Direction l'agence d'intérim. Entretien relativement court pour m'expliquer le poste et les conditions et puis test d'anglais. Si je les réussis, entretien avec les représentants de la compagnie en janvier.

Déjà midi. Un petit café et j'entreprends une petite balade dans les environs. Pousserais jusqu'au Palais Royal, chouette petite promenade... Et puis re-métro jusqu'au boulot de Joni, rdv pour diner. Diner de despedida, moi un peu tristoune... La fatigue du we et le stress de ces deux jours, bref pas la super forme quoi ! Et puis sans doute aussi la descente d'énergie... Après l'effervescence suite aux appels pour les entretiens, mnt qu'il ne me reste qu'à attendre les résultats.


Déjà 16h. Rdv avc Tiffany avant son cours d'anglais. Je vois l'appart. Pas mal ms le loyer me parait un peu cher pour ce que c'est... Mais c'est les prix pour le centre de Madrid !!! On discute un peu, elle m'offre un sandwich (pas plus mal avant les 5h d'autobus qui m'attendent !). Et puis, il est déjà l'heure d'y aller...


Jeudi 11

Crevée, crevée, crevée... à cause de la neige rentrée une heure plus tard, l'autobus a pris une route plus sûre mais plus longue.

Moral dans les chaussettes... Fatigue


Vendredi 12

Idem... Sauf que je découvre que je vais passer ce we seule à l'appart... mon dernier we ! Re-chute de moral. J. me propose de passer le we à leur appart. Il reste un peu de place... (eh oui, trois volontaires  français, un italien, une slovène et deux invités, ça en fait du monde)

Début de soirée. Appel de J. On va à la maison des sciences avc C. (volontaire invité), tu viens avc nous? Expo pas trop mal sur la première expédition réalisée dans l'Antartique et puis direction la Laurel... Quelques pinchos, du vin et des amis, que demander de plus?

Bref, petite soirée sympathique


Samedi 13

Bizarre, bizarre de se réveiller dans un appart qui n'est pas le mien...d'autant plus que je suis la première levée (à l'exception de J. et N. qui sont déjà sorties). Je m'installe devant la télé en attendant que les autres se réveillent. Petite journée tranquille et sympathique. ça fait du bien de se retrouver dans un appart plein de vie.


Et déjà la soirée, ma DERNIERE soirée, qui se profile. Tout le monde est prêt à l'avance, une tite demi-heure. Et là, surprise, J. m'avait préparé un tiramisu, un vrai délice, que nous avons accompagné de champagne. Petit cadeau de J. et M. (tradition de volontaires, ce sont ceux qui restent qui offrent un cadeau de départ). Petit moment très sympa et émouvant. Mais il est mnt plus que temps de rejoindre les autres à la Laurel... Pinchos et vin de nouveau. Un Sex on the beach au Mexicain et puis un dernier bar jusque 2h du matin... Une toute bonne soirée !


Dimanche 14

Le "squattage" continue, je suis invitée à aller récupérer mes affaires pour une nuit de plus...ainsi qu'à vider mon frigo afin que M. nous concocte un diner digne de ce nom. Petite soirée dvd.

mercredi, 17 décembre 2008

bouah...

Quelle semaine ! Entre le super we passé, deux jours à Madrid et ma soirée de despedida, que des bonnes choses...entre quelques éclats de larmes... allez, je vous raconte tout ça !


Vendredi 5 décembre.

En vue de la soirée et du we qui s'annonce, j'envisage une petite sieste vers 16h30 et puis le destin en a décidé autrement... 16h50. Reçoit un appel. Un entretien pour un job dans le call center européen d'une compagnie de carte de crédit américaine. A Madrid. Accepte l'entretien le mardi. Et puis, trop excitée, pe la fin des doutes, de l'au revoir. Pas possible de me rendormir... Et 20 min plus tard. Autre appel. Pour un autre job. Woaw ! Plus moyen de dormir. Tiens, vais prendre ma douche, faire mes cheveux, etc en vue de la soirée de ce soir... Les américaines arrivent à 19h30.


19h30. Attend le bus en provenance de Madrid. Ms il aura finalement une demi-heure de retard. Les américaines arrivent enfin. Direction mon appart'. On dépose les bagages et direction la Laurel. Ce soir, pinchos et vino... avc un sorbet citron-champagne suivi d'une tequila sun rise pour terminer cette soirée en beauté.


Samedi 6 décembre.

Réveil vers 12h. A 13h, nous sommes à l'office du tourisme. Les filles veulent visiter une bodega today. Il est question de savoir lesquelles sont ouvertes today car jour férié et où il reste des places pour une visite guidée... Malheureusement, tout est complet... Elles trouveront finalement deux places pour le dimanche....et décident de partir à Santo Domingo pour le marché médiéval.

Quant à moi... Propose un petit café à J. (pfiou, c'est fou ce que je peux boire comme café ici !) et elle me répond que pas le tps, ms passe à l'appart', on fait des crêpes, c'est un ordre ! Ah, ben vu comme ça... Entretemps, message de Joni qui veut avancer notre rdv... Ouch, va être un peu juste vu l'heure qu'il est déjà, dois attendre le retour des américaines etc.... Arrivée à l'appart' de J., qui me dit de proposer à Joni de se joindre à nous : tous à la Laurel ! P. et ses cousins, J., Joni, les autres volontaires et les américaines. Bref, rdv à 22h en bas de mon appart'. Une tite crêpe jambon-oeuf-fromage (ñam ñam). Time to go back home. A me préparer et attendre le retour des américaines...

Une fois douchée, habillée (finalement opté pour la jupe et le top achetés pour le Réveillon...ms chut, personne le sait Clin d'oeil ). Et pis, là, la surprise de la soirée, R., ma coloc', me propose de me maquiller et de me lisser les cheveux... Résultat impec' ! Y'a rien à dire, j'ai des coloc' super-géniales !!! Arrivée des américaines, leur propose de se joindre à notre petite bande pr ce soir... et c'est parti !


Très bonne soirée à la Laurel. Vino y pinchos. Ensuite un dernier verre au Mexicain. Et puis, chacun rentre chez soi... Moi, of course, passé la nuit avc Joni...


Dimanche 7

Journée on ne peut plus relax... La soirée le fut aussi... avc Joni, of course.


Lundi 8

Rien de particulier à signaler. Réveil vers 14h et puis la journée a défilé...

mardi, 28 octobre 2008

weekend de folie

Ce weekend, avec l'absence de J. et M. (l'une à Barcelone, l'autre à Valence), je me préparais à un we super tranquillou type bouquins-dvd-je-sors-quasi-pas-de-l'appart. Et finalement, ce fut un bon vrai weekend...


Tout a commencé jeudi... Me suis inscrite récemment sur Facebook dans un groupe de la région où je suis et il se trouve que ce jeudi, j'ai reçu une invitation pour aller manger des tapas et boires quelques bières. Une invit' comme cela, ça ne se refuse pas ! Ni une ni deux, j'y suis allée. Rencontré des anglais, américains et une française. Passé une bonne soirée switchant allégrement de l'anglais au français à l'espagnol ! Au point de ne plus savoir en quelle langue je parlais ! Me suis (pas) trop attardée cependant...boulot oblige vendredi matin.


Et vendredi matin, voila-t-il pas que R., ma coloc', me propose de sortir (faut dire que les derniers we que j'ai passé à l'appart', je les ai passé absolument seule dans un appart vide). Ni une ni deux, sachant qu'avec elle, je passe toujours une bonne soirée et que ça faisait un petit temps que je n'étais plus sortie (du moins comme ça : de bar en bar jusque 4h du mat' et ensuite en boîte). Bref, on l'a pas fait trop longue qd même le vendredi (dans le but de ressortir le lendemain Clin d'oeil ) mais je crois que les deux chupitos de Bailey's, offerts of course lol,  en fin de soirée m'ont achevés. Un mal de crane au réveil ! Ouille ! Heureusement un petit dafalgan et l'histoire était résolue !


Et puis rebelote samedi soir donc. On commence en douceur par aller boire une bière avec des amis de Raquel. Ensuite deuxième bar, deuxième bière. Troisième bar, un chupito. Et puis en route vers un quatrième, nous rencontrons d'autres amis (dont deux anglais dans le lot) et direction un quatrième bar donc quatrième bière. Je ne sais pas pourquoi ms quelqu'uns d'entre eux se sont mis en tête de me "caser" avec l'un des anglais (ce à quoi , même si ma situation avec Johnny est peut être pas très claire, je me refuse). Plusieurs approches de sa part alors qu'on dansait, me reculait en douceur chaque fois. Et puis direction la disco...

Après un petit temps, tous s'en vont...Sauf ma coloc' et deux autres gars. Rapprochement entre R. et l'un des gars. L'autre m'emmène un peu l'écart...histoire que ces deux-là ne sentent plus notre présence...ce qui s'est vite résumé à une partie de cache-cache-course poursuite... Passons. A la fermeture, nous nous planquons à l'initiative de ce gars et laissons R. et l'autre gars sortir. Nous restons en retrait et les suivons de loin. Et puis, afin de les laisser tranquillement rejoindre notre appart' et plus si affinités, nous nous arrêtons en chemin. Un banc pour nous asseoir et une petite heure de conservation. Beaucoup parlé de sa relation avec sa copine (apparemment pas évident mais je ne suis pas là pour étaler la vie des autres dans mon blog) et d'un tas d'autres choses. Avant de prendre le chemin de mon appart' (bé oui, je sais pas pourquoi ms les gens me laissent jamais rentrer toute seule...mais qu'est-ce qui pourrait bien m'arriver à Logroño ?!). Et nous retrouverons R. et l'autre gars, assis dans le hall d'entrée, discutant. Comme quoi, valait bien la peine de passer une heure à discuter dans le froid dans l'avenida Juan Carlos !!!

mardi, 05 août 2008

Samedi 2 aout

Premier réveil vesr 8h pour le petit-dej des allemands. Leur avait demandé la veille de frapper à ma porte quand ils se levaient. J'ai donc quitté les bras de Joni une petite demi-heure. Leur ai offert ce que j'avais pr le petit-dej (c'est-à-dire muesli aux fruits ou aux deux chocolats, kiwis) et ils se sont remis en route. Contente de les avoir reçus même si tout c'est un peu fait dans la précipitation et la dernière minute. J'espère que j'ai quand même été à la hauteur comme hôtesse.

Retournée "dormir" dans les bras de Joni jusque 11h30. Une douche, un petit-dej et hop direction l'autre appart' pr préparer le diner de la fiesta de ce soir !

Cuisiner de 14 à 16h, mis un peu d'ordre dans l'appart' avc J., arrangé deux-trois trucs... Vers 16h30, elle reçoit un appel de P. lui demandant si ça nous dit de passer la fin d'aprem' dans sa piscine avc Joni. Yep, pourquoi pas ?

Je passe donc prendre mon bikini et nous allons boire un verre en attendant l'arrivée de Joni. La maison de P. est vraiment sympa, très chouette, et la piscine qu'il partage avc les voisins est pas mal... sf que le soleil se décidera à disparaître peu après notre arrivée. Parti se cacher derrière une montagne. Pfff ! Pas grave, petite trempette et puis glace et champagne pr fêter nos annivs, à J. et moi. C'est le moment où la fatigue a décidé de s'installer chez moi... complètement ko dans le fauteuil, devant la télé, dans les bras de Joni.


Et puis, il est l'heure de repartir. Juste le temps de rentrer se changer pr ce soir et terminer de cuisiner. Les premiers invités sont déjà là. Heureusement, j'ai récupéré un peu d'énergie ms vers 01h, je suis de nouveau ko. Par moment, un peu dur de rester attentive à ce qui se passe autour. Pfff, j'ai horreur d'être comme ça! Et même le redbull ne me fera aucun effet (on est censé être éveillé toute la nuit avc ça, non ?) Ms soirée agréable tout de même... fini façon chill out, sur la terrase, tous assis sur des coussins... et moi, re-comaté dans les bras de Joni.

Un peu avant 3h, J. a quitté la soirée sans dire un mot, sans dire au revoir. A l'heure actuelle, je ne sais toujours pas ce qui s'est passé. Sans doute un problème avc P., ils n'ont pas toujours la même vision des choses et je crois que c'est parfois dur pr J.

Après son départ, nous avons commencé à ranger un peu (pas tp difficile, suffit de ramasser les assiettes et gobelets en plastiques) et pis nous avons laisser M. et Ma. alors que Paco et les autres se mettaient en route pr sortir, Joni et moi en route pr son appart, ou plutôt celui de ses parents, absents.

Vendredi 1 aout - Part 2

Après avoir raccompagné les allemands, je retrouve les autres à la laurel... et là division du groupe : les garçons, M., Ma. et Y. à la Luna alors que les filles J., L. et moi retrouvons des amis au Casablanca.


Ces amis sont P., le "novio" de J., et un de ses amis, Joni ( bon là je suis accord d'idée pr différencier tous ces J alors tant pis !). Ce n'est pas la première fois que je les rencontre...même si la dernière fois remonte à presque deux mois maintenant, un peu avant le départ de Flo.


Un peu de stress de ma part, vu que J. m'a dit le matin même que Joni voulait me voir... et que je suis pas au clair avc O. dont j'ai toujours pas de nouvelles depuis lundi. Mais qd même bien contente de les revoir, les deux soirées précédentes passées en leur compagnie sont de très bons souvenirs...

Bref, ils nous commandent à boire (rhum coca pr J., un amaretto pr moi). On discute un peu... Et J. me demande de l'accompagner aux toilettes. On discute de la suite de la soirée. Pas envie de retrouver les gars à la luna (pck nous, on a envie de danser) alors on décide de passer le reste de la soirée avc P. et Joni.


Au final, L. décidera de retrouver les autres à la Luna et J. et moi suivront P. et Joni au People, passer la soirée sur la piste de danse...


Et pour la suite, va falloir attendre le post suivant !

vendredi, 01 août 2008

24 ans today !

Pas gd chose à raconter et pas le temps hier de poster car démontage de l'expo sur le Mexique (Detalles, Vida, Fragmentos)... et petit arrêt au retour au Parc de la Grajera, histoire de prendre un petit coca avant de décharger la camionnette (sauf moi, qui suis rentrée manger à l'appart' ! ;) )


Et aujourd'hui, comme je m'y attendais, sms et une ecarte des cops' restées en Belgique (merci les poulettes !) super tôt (avant 7h, woaw, z'avez fait fort !) et de la famille...Plus inattendu, le "boss" qui m'appelle de ses vacances (sisisi, comme quoi, à Coopera, on soigne ses volontaires) et qui me dit qu'on fêtera ça la semaine prochaine. Un mail de la "chef" Coopera en Allemagne (complètement inattendu çui-là, je savais même pas qu'elle connaissait ma date d'anniv' !) et quelques posts sur mon wall  facebook. Pas mal pas mal...


Sinon, réussi à passer la commande d'un ordinateur portable avc clavier et système opérateur (euh, sais plus cmt on dit en français, en espagnol c'est "sistema operativa") en FRANCAIS via D**** ESPAGNE. Sisisi, commande par téléphone en espagnol ! Pour le coup, je suis fière de moi ! Bon, y'a plus qu'à attendre l'arrivée de Shaadi pour confirmer la commande et payer (bé ouais, je suis volontaire, je peux pas tout faire toute seule, non plus !)


Et cet aprem, déco de l'appart pr la fiesta de demain...rhaaa 60 ballons à gonfler (bé oui, à nous deux, J. et moi, on fête nos 50 ans, dc elle voulait 50 ballons mais ces grmbl de ballons se vendent que par 12 !).


Et pis, ce soir, j'acceuille, je loge, un couple de couchsurfers allemands qui fait le chemin de Saint-Jacques. Première fois que je vais héberger quelquns comme ça... On verra ce que ça donnera. Surtout qu'aujourd'hui on attend un volontaire italien de Ciudad Real et un pote à M. . Et tout ce petit monde ira ss doute à la laurel ce soir (en tt cas, moi j'y emmène les allemands et pe que d'autres CS d'ici nous rejoindrons !)


Et demain matin, je cuisine (bon, salades et salades de pâtes) pour la vingtaine de personnes que nous attendons...


Rhaaa... beau we en perspective tout ça !


PS : et plus de nouvelles de O. non plus... Lui ai qd même proposé hier soir de venir samedi... A ver !