lundi, 19 octobre 2009

Retour à la case départ

ça y est. Le verdict (le couperet?) est tombé. L'ONEM me refuse la dispense pour 2009. Donc pas de stage à Madrid dans cette ong. Même si je m'étais plus ou moins préparée à ce refus, tout en gardant un peu d'espoir, et bien, la décision ne fut pas facile à encaisser... D'autant plus que, le stage tombé à l'eau, je pensais quand même partir passer un we à Logroño mais après avoir vérifié les horaires d'avion, qui ont changé depuis juin, c'est tout simplement impossible. L'avion arrive trop tard pr prendre le dernier bus de Zaragoza à Logroño et idem au retour, le bus part trop tard pour que je puisse espérer avoir mon avion à Santander (ben oui, pcq comme les horaires ont été retardés, je serai repartie via Santander). Bref, le moral est pas au top ce soir.


Mais bon. Même si le coup est dur, j'ai déjà des projets pour rebondir. Eurodyssée ou autre FIT pour 2010, me concentrer sur mon permis et reprendre l'auto-école en espérant obtenir le papier rose d'ici la fin de l'année Clin d'oeil et si je ne gaspille pas mes sous en billet d'avion, peut-être une formation en animation avec le MRAX si il y a des dates disponibles avant la fin de l'année), histoire d'ajouter une corde à mon arc. Sans oublier toutes les candidatures en attente...


Bref, ce n'est pas parce qu'une porte se ferme (momentanément), qu'il faut désespérer ! La route est encore longue mais j'y arriverai...tôt ou tard!

 

 

20:48 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : stage, job, madrid |  Facebook |

jeudi, 24 septembre 2009

Et tout vole en éclat...

Reçu une mauvaise nouvelle aujourd'hui. L'ONEM me refuse la dispense pour mon stage à Madrid.  En tout cas pour 2009. Ce qui signifie que je peux faire une croix sur ce stage. Sauf si il y a possibilités de recours sur cette décision et que celles-ci soient positives. Contacté le service juridique de mon syndicat pour savoir qui je devais contacter dans ce cas, ainsi que la personne qui s'occupe de la gestion des stages pour le FOREM.


On verra ce qu'il en sortira... Au pire, il me faudra sans doute reculer mon stage au mois de janvier, vu que le refus porte sur l'année 2009.


Mais en attendant, je me sens démoralisée, déprimée. Neuf mois que je cherche du boulot et c'est toujours la même rengaine : nous avons retenu un candidat plus expérimenté. J'en peux plus de cette impression de végéter, de ces journées qui s'éternisent. J'ai bien pensé à un stage en Belgique mais les programmes ne sont pas aussi développé que pour l'étranger (c'est-à-dire peut être pas le droit de continuer à toucher les allocations et en plus avoir des frais de transports).


Enfin. Vivement le weekend et la formation pour me changer les idées...

20:14 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : stage, job, snif |  Facebook |

mardi, 22 septembre 2009

Choquée !

En état de choc, c'est le mot.

En vue de mon stage à Madrid début novembre, je cherche un appart' via des sites spécialisés. Tous les jours, je reçois un récapitulatif des dernières annonces correspondant à mes critères (prix, caractéristiques des colocs, ...) et l'une du récapitulatif d'aujourd'hui m'a laissé complètement sur le cul.

Tout commençait idylliquement. Un appart' bien situé et un prix franchement abordable de 300 euros dans l'en-tête. Donc, je clique sur le lien pour voir le descriptif complet. Chambre avec salle de bain privée, salle de sport dans la résidence où est située à l'appart', portier, jacuzzi, ... Là, ça commence doucement à paraître un peu bizarre. Tout ça pour 300 euros, doit y avoir un piège quelque part. Je continue ma lecture...

C'est un appart' de 7 personnes, quatre gars et deux filles déjà et qu'il veulent une troisième coloc'. Et là, la suite : nous cherchons quelqu'un prêt à faire la fête du mercredi ou jeudi au samedi, que la cocaïne ne dérange pas (hein?).Et là déjà, le tableau n'est plus si idyllique... Mais le "meilleur" restait encore à venir... Le type qui propose l'appart' à 300 euros annonce que le loyer réel est de 700 euros mais qu'il le fait gratos pour la fille qui acceptera de coucher avec lui deux à trois fois par semaine. Il ajoute qu'il est un gars propre, pas moche et issu d'un bon milieu socio-économique... Bref, si ça, ça sent pas les (gros gros) problèmes à venir !

Franchement, j'en suis toujours pas remise... Autant vous dire que ce n'est surement pas là que je m'installerai pour ces trois mois à Madrid !!!

13:59 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : madrid, appart, choquee |  Facebook |

mercredi, 26 août 2009

Bientôt à Madrid ?

Today, suis allée au département mobilité internationale du Forem. Et ça y est, c'est fait. Ma convention de stage est signée ! Pleins de bonnes nouvelles quant à ce à quoi on a droit, pleins de formalités administratives et de documents à scanner, envoyer, remplir, conserver. Mais ça fait partie du jeu !


Et donc, à moins que le boulot idéal ne fasse surface avant mon départ, dans deux mois je m'envole vers Madrid.  Pour trois mois de stage dans une ONG; Déjà presque un appart', j'attends de voir les photos ms vu comme il est super bien situé, je crois que je ferais l'impasse sur le fait que c'est un "bajo" (sous sol). Et puis mon futur coloc' est un couchsurfer, alors ça devrait bien se passer ;) !

 

Yeeepeee !

 

 

20:02 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stage, ong, madrid, appart |  Facebook |

dimanche, 02 août 2009

L'engueulade du siècle

C'est arrivé ce matin. Ma mère a parlé à mon père de ce projet de stage en Espagne. Moi j'attendais que ce soit sûr, signé, etc pr l'en avertir pcq je savais qu'il le prendrait mal ("à 25 ans, tu ferais mieux de trouver du boulot" etc etc) et c'est arrivé ce matin...

Comme ts les dimanches, ma soeur est venue manger. Dc on est allée la chercher à la gare de G. et comme j'ai été conduire deux fois cette semaine avc le mari de ma marraine, il m'a proposé de conduire (enfin, c'était plutôt tu conduis et point). Bref. Déjà avt de démarré il était mal luné, ralé pcq avc ma mère on a racheté un deuxième L et un retro intérieur, qu'il arrivait pas à régler et dont il a cassé le miroir soit dit en passant. Bref, ça commençait bien quoi ! Et puis une fois à G., la gare était pas accesible ça l'a énervé. Rond point près du supermarché fermé, et forcément comme y a les travaux à la gare, on pouvait pas y accéder de l'autre côté non plus . On a tourné un peu, il était super énervé et puis j'en pouvais plus, j'ai arrêté la voiture et je lui ai laissé le volant. Pas possible de conduire dans ces conditions !


Enfin, je savais qu'il allait pas être d'accord, etc ms à ce point-là !!! Injuste et méchant !"Pr 2010, faut que t'aie trouvé un boulot, hein" "on t'a laissé faire les études que tu voulais, il serait tps que tu trouves du boulot, t'as qu'à prendre n'importe quoi" - comme si c'était ma faute !"- et blabla sur son cas, et blabla sur Zimbabwe et mon SVE (ah ben oui, le Zimbabwe, il était pas d'accord pcq il fallait que je le paye, alors il m'a parlé du SVE ms une fois que ça y était, c'était "tu ferais mieux de travailler"

Pas ça qui va me faire changer d'avis ms bon, je vais faire profil bas en attendant quoi... Et donc, fais devoir faire une croix sur les projets de we en Espagne avc ma best en septembre. Mais bon, si à ce prix, je peux gagner la tranquilité jusqu'à un hypothétique départ en octobre !

Par contre, cette enguelade ce serait pe cette impulsion qui me donnera la force de rester en Espagne si ça marche pour le stage. Même si ça me stresse, même si c'est pour aller bosser dans le restaurant dans lequel bosse un ami en attendant mieux. Et puis comme ça, il pourra plus râler !

15:34 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, famille, stage, au volant |  Facebook |

vendredi, 24 juillet 2009

J'ai des doutes

Alors que la plupart du temps je suis super enthousiaste sur ce projet de stage en Espagne (jecroiselesdoigts, jecroiselesdoigts), par moment j'avoue, je doute.


Je doute car c'est me relancer pour encore quelque temps sur la grande voie de l'instabilité. Et après ces trois mois ? Retour à la case départ ? Autre stage ? Enfin un job en Belgique ? Ou en Espagne ? En même temps, il est clair pour moi que cette aventure, c'est maintenant qu'elle est possible. Pas dans 5 ans !


Je doute pcq j'ai un peu la trouille de tout recommencer. Pcq j'ai déjà vécu cette situation l'année passée mais avec nettement plus de sécurité. L'encadrement du SVE, un appart' que je ne devais pas chercher, d'autres volontaires à rencontrer. Là, ça va être le grand saut dans l'inconnu. Mais je sais aussi que je suis plus armée face à tout cela. Pour être déjà passé par là, pour avoir maintenant un niveau plus que suffisant en espagnol pour pouvoir faire face, seule, aux imprévus et autres contrariétés.


Je doute quand je pense à la réaction de mon entourage. Mon père va sûrement encore me dire que c'est une folie, qu'à 25 ans (dans une semaine) il serait temps que je trouve un vrai boulot avec un vrai salaire.


Je doute mais l'aventure me tente. Elle est d'ailleurs déjà bien engagée. Je doute mais je trépigne d'impatience à l'idée de refaire mes valises et de revivre, je l'espère, une expérience inoubliable.


Je doute... mais c'est ce qui nous fait avancer, non ?

20:02 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stage, doutes |  Facebook |

mardi, 14 juillet 2009

Bientôt de nouveau en Espagne ?

Mi-juin, suite à une certaine lassitude dans ma recherche d'emploi infructueuse, je me suis dit et pourquoi pas partir en stage à l'étranger (en Espagne Clin d'oeil) ? Ai donc consulté le site du Forem à ce propos et poser ma candidature... qui a été acceptée peu de temps avt mon départ pour Logroño. Toujours en attente des résultats de mon dernier entretien pour un job sympa à la CSC (qui s'est avérée négative snif), j'ai reporté à mon retour les démarches de recherche de stage.


De retour de ces quelques jours, avc l'envie encore plus forte de retourner en Espagne, j'ai commencé à chercher des ONG avec lesquelles il me plairait de travailler. Il faut dire que cette fois j'ai envie de parfaire mes compétences en sensibilisation/éducation au développement et donc il est ts important de bien choisir son organisation afin d'en retenir le maximum d'expérience. Et puis, coup du hasard, j'ai reçu un mail d'une coordinatrice de l'ONG belge ITECO avc laquelle j'ai suivi une formation il y a 2 ans. Celle qui m'a ouvert la porte de l'éducation au développement, secteur que je connaissais à peine avant et où je me suis rendue compte, aps avoir pu animer une des activités de la formation, que je pouvais avoir ma place...et qu'en plus j'aime assez ça !


Bref. Me suis dit que je pouvais pe lui demander si elle ne connaissait pas d'ONG espagnole dans lesquelles je pourrais faire un stage d'éducation au développement. Elle m'a donc tuyauté 2-3 organisations (une au Pays Basque, qu'elle me conseillait vivement vu leur expertise dans ce domaine et deux sur Madrid). Et le lendemain de l'envoi des CV et lettres de motivation, j'avais déjà une réponse en provenance de Madrid. Jusqu'à présent, il n'y a eu que deux échanges de courrier, mais l'affaire pourrait être en assez bonne voie. Et puis dimanche passé, j'ai aussi reçu une réponse d'une autre ONG madrilène... Je préfererai ss doute celle du Pays Basque, pcq aps réflexion, Madrid ça va être un sacré challenge, très différent de Logroño mais bon... Bref, a ver !


Vu mon départ en vacances, le dossier reste donc en suspens jusqu'à mon retour aux environs du 16... Et juste avt mon départ, j'ai renvoyé mon mail de candidature à l'ensemble des ONG qui ne m'avaient pas encore répondu... Qui sait, à mon retour, j'aurai pe d'autres propositions plus intéressantes...ou qui correspondent plus à mes attentes. Je croise les doigts, je croise les doigts !

19:31 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stage, job, madrid |  Facebook |