mercredi, 25 novembre 2009

Y'a des jours comme ça...

Prenez hier par exemple. Jour de mon interview/entretien pour ce stage rémunéré au Pérou avec l'ONU. Journée qui avait très mal commencé...


Rien qu'au réveil... Me suis réveillée avec des douleurs type crampes dans le mollet. Mais pas comme d'habitude. Généralement, ça m'arrive plutôt vers l'arrière du mollet, là c'était plutôt l'avant. Douleur du genou à la cheville. Jour d'entretien signifie port des chaussures à talons (ça fait meilleur effet que les Converse). Et là, la perspective d'avoir à marcher, qui plus est avec des talons, n'annonçait déjà pas une bonne journée.


Ajoutons à cela le temps d'hier. Pluie + vent = effet catastrophique sur mes cheveux. Plusieurs mèches qui en profitent pour reprendre leur indépendance et partir dans tous les sens. Voire qui se gonflent légèrement (du plus belle effet, je dirais, pour vous aider à visualiser, que ça donne l'impression que je porte des cache-oreilles sous les cheveux, ça c'est pour que vous visualiser). Malgré le lissage du matin...qui reste de toute façon inefficace face aux caprices de la météo. Bref. Ravie d'avoir attendre mon bus une dizaine de minutes sous le vent et la pluie et de marcher dans Bruxelles dans les mêmes conditions.


Et puis, sur le chemin de l'entretien, petit sms à ma best. Pour savoir comment elle va après ses gardes de nuit. Et au retour de sms, j'apprends la rupture avec son-mec-déjà-pris (dont je vous parlais ici). Et même si je pense qu'à long terme, ce sera sans doute une bonne chose, ça lui permettra de rencontrer quelqu'un qui peut se consacrer à elle à 100%, la première chose que j'ai pensé c'est "oh merde". Parce que c'était clairement pas un bon moment, elle a un examen à passer pour un nouveau poste fin de la semaine. Et que now elle a plus trop la tête à ça. Et puis aussi, parce que même si je pense que cette histoire n'aurait pu déboucher sur rien d'autre, la douleur qu'elle ressent est réelle et difficile.


Quant à l'entretien, suivi du test écrit, tous les deux switchant de l'anglais à l'espagnol, je pense que cela s'est plutôt bien passé... Absolument pas du tout ce à quoi je m'attendais, vu que dans le mail il parlait de questions sur le projet, l'ONU, la coopération internationale, les questions de genre. Et là, nada sur ces sujets là... Je dirais plutôt entretien général. Comment tu réagis dans telle situation et ce genre de choses. L'écrit était plus personnel. Mais je ne peux en dire plus, "clause" de confidentialité.


Ensuite, repartie assez tard de cet entretien, vu que je n'étais convoquée que pour le mileu d'après-midi pour à nouveau affronter les éléments jusqu'à la gare. Et là, distribution de cartes sim avec crédit de 5 euros de l'opérateur belge sensé nous rapprocher tous et, le plus intéressant, de ses espèces de mugs isothermes. Rhaaa, depuis le temps que j'en revais. Voilà-t-il pas qu'en plus on me l'offre. Bon ok. Aux couleurs de cet opérateur et de son tarif international (mais franchement il est plutôt sympa).


Bref, ma journée repassait dans le positif... Jusqu'à ce que retard de train et train full full, me fassent passer les 30 minutes suivantes debout. Un calvaire avec mes crampes au mollet...mais pas question de m'asseoir au sol avec ma new veste. Ah non, alors ! Mais ouf, j'y ai survécu !


Y'a des jours comme ça, où on est super content que la journée s'achève enfin et d'être enfin de retour à la maison...

16:08 Écrit par mariposa dans Météo mariposienne | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humeur, stage, onu, petits bonheurs |  Facebook |

mardi, 24 novembre 2009

A la tercera va la vencida *

Hier, tout s'est enchaîné. Reçu la signature du contrat de stage de Madrid. Demandé un rdv dans la semaine pour finaliser les démarches avec le Forem. Obtenu l'après-midi même. Reste plus qu'à rentrer le formulaire demain pour savoir si la dispense me sera accordée cette fois...


A ver si a la tercera va la vencida, comme m'a dit ma peut-être future maître de stage... Je croise les doigts !

 

Et puis cet après-midi, c'est l'interview avec un responsable du programme de l'United Nations Volunteership. Si je réussi les tests, un oral et un écrit, et que je suis ensuite retenue par l'UNIFEM, direction Lima pour un stage rémunéré d'un an avec cet organe de l'ONU visant à la promotion et au respect des droits des femmes...



*La troisième fois est la bonne

09:00 Écrit par mariposa dans Météo mariposienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espoir, stage, perou, madrid |  Facebook |

vendredi, 20 novembre 2009

Et m**** alors !

Hier soir, alors que j'écoutais distraitement "Envoyé Spécial" tout en jouant à la DS, j'ai attrapé au vol une information intéressante. Il exite un site internet permettant de télécharger légalement ET gratuitement de la musique ! Un concept mis sur pied par des étudiants en marketing (si j'ai bien suivi). Maximum 30 secondes de pub contre un morceau téléchargé légalement et gratuitement. LA solution ! Apparemment, je suis pas la seule à le penser, vu que pas moyen d'atteindre le site today vu le trop grand nombre de visiteurs. Bref, une fois testé, je vous transmet le lien Clin d'oeil .


Et puis sinon, j'ai ENFIN reçu ma convention de stage en milieu d'après-midi. Enfin, parce que le premier mail, je l'ai envoyé il y a 10 jours, que j'ai harcelé le responsable de mails qui sont restés sans réponses jusqu'à cet après-midi. Et encore. Today, j'ai envoyé deux mails. Le premier un peu avant 9h et en début d'après-midi, toujours pas de convention en vue, donc deuxième mail. Parce que la dead line de départ se rapproche tout doucement et qu'il reste encore plusieurs étapes avant de pouvoir dire "ok, je pars" et parce que j'esperais la convention avant 15h, histoire de pouvoir la transmettre à Madrid (horaire du vendredi : pas de pause midi mais fini à 15h) et d'obtenir peut-être déjà aujourd'hui leur signature afin de pouvoir déjà fixé un rdv avec le Forem pour finaliser tout ça.

Bref, now, y a plus qu'à attendre lundi la signature et fixer un rdv rapidement. En espérant que cette fois on me réponde plus rapidement !!

mardi, 10 novembre 2009

Mariposa et les mails 2

Mariposa, en plus de ne  jamais relire ses mails perso, elle a aussi une autre très mauvaise habitude. Quand on lui répond pas, elle insiste et renvoie le même mail jusqu'à ce que réponse s'ensuive...


Et l'exemple le plus récent que j'ai, c'est ma tentative actuelle de rédaction d'un nouveau contrat de stage avec le Forem. Ayant obtenu l'accord de l'ONG de Madrid pour m'accueillir, l'étape suivant était d'en avertir le Forem et de leur transmettre les informations nécessaires à cela. Oui mais voilà, premier mail envoyé le 29 novembre et resté sans réponse. Comme la première fois, j'avais reçu ma convention de stage dans la journée, le mardi 3 novembre arrivant, j'ai ré-envoyé mon mail. Toujours sans réponse le vendredi, hop nouveau mail. (Je sais, c'était les vacances mais sachant que le responsable mobilité configure une réponse automatique pour avertir de ses congés/absences, ce n'était pas la raison de l'absence de réponse). Et puis donc, comme toujours pas de nouvelles lunid, re-nouveau mail. Auquel j'ai reçu un message d'absence, donc j'ai contacté la personne à contacter en cas d'absence qui m'a répondu que l'on me l'enverrai prochainement. Soit. J'imagine que comme il a pris congé lundi et vu que demain c'est férié je dois pas attendre de réponse avant jeudi, si j'ai de la chance.


J'avoue quand même que sur ce coup, j'ai peut-être un peu exagéré dans la fréquence de mes mails et la rapidité de ré-envoi. En même temps, je suis aussi tenue par le temps. La convention rédigée, il y a encore pas mal d'étapes à franchir avant un départ...si tjs pas de job à l'horizon d'ici là of course. La transmission du contrat en Espagne, attendre qu'ils le signent et me le renvoient, prendre un rdv pour aller au Forem à Charleroi complèter les démarches administratives de leur côté et enfin rentrer à l'ONEM une demande de dispense dont je n'aurais la réponse que dans les 15 jours. Alors vui, vu les étapes à franchir, je suis pressée et pas très patiente. Plus vite je sais où j'en suis, plus vite je peux agir en conséquence... Et puis c'est pas non plus comme s'il fallait la rédiger de A à Z cette convention... Suffit d'inclure les données nécessaires aux entrées idoines dans le contrat. Point. Bon, peut-être aussi qu'il doit rouvrir mon dossier, mais ça ne prend quand même pas 10 jours non ???

samedi, 24 octobre 2009

Mes petits bonheurs de la semaine

Cette semaine, j'ai appris que je pouvais faire une croix sur mon projet de stage pour l'année 2009. Et aussitôt j'ai checké les possibilités d'aller passer un we à Logroño pour voir Juan.

Très vite déçue... Because les horaires et les fréquences d'avion ont changé depuis cet été. Impossible d'avoir un bus pour faire Zaragoza-Logroño vu l'heure d'arrivée... Et idem pour un éventuel trajet retour (cette fois via Santander).

J'ai quand même communiqué les infos à Juan, les dates qui me conviendraient, le problème de comment rallier Logroño et finalment il m'a proposé de venir me chercher à Zaragoza le vendredi soir et m'amener à Santander le dimanche soir. Et donc j'ai booké mes billets ! Et suis super impatiente que le we du 6 novembre arrive !


Cette semaine, ma mère m'a inscrite pour une séance avec une esthéticienne à la pharmacie pour la semaine prochaine. Apparemment, présentation des produits de la marque Caudalie, diagnostic de peau, peut-être un soin... Ma mère a pas été très claire, enfin, bref on verra...


Et puis ce soir, sortie en famille. Nos grand-parents nous emmènent voir West Side Story au PBA de Charleroi. Bref, une bonne soirée (culturelle) en perspective !

lundi, 19 octobre 2009

Retour à la case départ

ça y est. Le verdict (le couperet?) est tombé. L'ONEM me refuse la dispense pour 2009. Donc pas de stage à Madrid dans cette ong. Même si je m'étais plus ou moins préparée à ce refus, tout en gardant un peu d'espoir, et bien, la décision ne fut pas facile à encaisser... D'autant plus que, le stage tombé à l'eau, je pensais quand même partir passer un we à Logroño mais après avoir vérifié les horaires d'avion, qui ont changé depuis juin, c'est tout simplement impossible. L'avion arrive trop tard pr prendre le dernier bus de Zaragoza à Logroño et idem au retour, le bus part trop tard pour que je puisse espérer avoir mon avion à Santander (ben oui, pcq comme les horaires ont été retardés, je serai repartie via Santander). Bref, le moral est pas au top ce soir.


Mais bon. Même si le coup est dur, j'ai déjà des projets pour rebondir. Eurodyssée ou autre FIT pour 2010, me concentrer sur mon permis et reprendre l'auto-école en espérant obtenir le papier rose d'ici la fin de l'année Clin d'oeil et si je ne gaspille pas mes sous en billet d'avion, peut-être une formation en animation avec le MRAX si il y a des dates disponibles avant la fin de l'année), histoire d'ajouter une corde à mon arc. Sans oublier toutes les candidatures en attente...


Bref, ce n'est pas parce qu'une porte se ferme (momentanément), qu'il faut désespérer ! La route est encore longue mais j'y arriverai...tôt ou tard!

 

 

20:48 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : stage, job, madrid |  Facebook |

mercredi, 14 octobre 2009

Y'en a marre d'attendre !

C'est pas que je sois impatiente, c'est juste qu'il y a un moment où ça devient relou de toujours attendre.


Attendre de savoir si ma dérogation va être acceptée, si je prendrais ce car dans deux semaines direction un stage de trois mois à Madrid. ça va faire une semaine que je l'ai postée, je guette maintenant avec impatience et angoisse l'arrivée du facteur... D'autant plus que la deadline approchant et que je n'ai toujours pas compté l'ong qui m'acceuille pour les prévenir d'une possible annulation (bon, en soi, comme je leur ai envoyé il y a un mois un mail avec la copie du contrat de stage signé et posant des questions pratiques sur mon arrivée et que ce mail est resté sans réponse, pour le coup, je culpabilise pas trop).

Attendre de savoir si mes xièmes candidatures à x jobs ont passé le cap de l'analyse de cv (d'une semaine à un mois voire plus avant d'avoir une réponse et parfois même rien du tout... Quelques honnêtes préviennent quand même que si tu n'as pas de nouvelles dans x jours, ça veut dire que tu n'es pas repris mais que tu dois comprendre qu'au nombre des candidatures reçues ils peuvent pas contacter tout le monde).

Attendre de savoir si t'as réussi l'exam de cette formation. Ah non, ça c'est fini, reçu mon certificat de réussite aujourd'hui ! Yeah !


Bref, là je voudrais juste pouvoir appuyer sur la touche forward. Juste avancer de quelques jours, maximum deux semaines. Histoire de savoir vers quoi me tourner, essayer de plannifier les choses à venir, les étapes à franchir. Et puis, ça m'éviterait d'osciller constamment entre espoir et désespoir, angoisse et attente. Parce que plus que l'attente, c'est sans doute l'incertitude qui me hante et me bouffe mon énergie.

20:25 Écrit par mariposa dans Météo mariposienne | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : stage, job, doutes, grrr |  Facebook |