vendredi, 30 octobre 2009

Petite déception

Ce matin. Cours d'auto-école. Pour voir où j'en étais. Pas repris de cours depuis le mois de mai. Au dernier cours, ils m'avaient dit que tant que je conduisais pas plus en dehors, ils pouvaient rien faire de plus. Qu'il fallait que j'acquière des automatismes en conduisant plus régulièrement.


Et donc ce matin, verdict. Dans les rues de Namur. Franchement pas prête. Because, rouler en ville (dans une vraie ville, pas la toute petite proche de mon village), j'ai quasi jamais fait (vui vui, même dans mes 24 précédentes d'auto-école, j'ai pas fait beaucoup de ville, finalement). Et sur le moment, je suis tombée de haut. Aie aie ! Parce que j'ai l'impression de bien m'en tirer sur les petits trajets que je fais avec ma mère. Mais en ville, c'est pas encore ça. Faut dire aussi que Namur en voiture je connais pas trop (même à pied, on va dire : la rue de Fer, la chaussée de Bruxelles et c'est le piétonnier avoisinnant, c'est à peu près tout). On me conseille de reprendre 6h. Ce sera bouclé d'ici deux semaines... Et puis on verra.


Sur le moment, j'ai mal pris le verdict. Et puis, en y réfléchissant... je me doutais bien que ce serait loin d'être parfait, qu'il faudrait reprendre quelques heures. Donc 6 heures, c'est pas non plus si grave que ça. En espérant que ça suffira...et en motivant les parents pour aller conduire un peu dans Namur. Ce qui en soit est le plus difficile. Trouver 2 heures dans la journée (ce qui ne laisse jamais qu'une heure de conduite dans la ville même). Et c'est bien là tout le problème : je ne suis pas sûre d'avoir les moyens de payer plus d'heures de cours si j'en ai besoin et ça va être difficile de conduire "vraiment". Parce que quand on fait partie d'une famille nombreuse, il est difficile de faire des trajets "intéressants" et normaux sans que toute la smala soit là, condition sine qua non pour que je puisse prendre le volant. Et que trouver du temps et utiliser de l'essence juste pour s'entraîner, c'est pas évident...


Allez, dans 6 heures de cours, on verra où on est en !

21:03 Écrit par mariposa dans Mariposa au volant | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : stress, snif, au volant |  Facebook |

mercredi, 28 octobre 2009

30 minutes

30 minutes de pur bien-être. De chouchoutage. De détente. Qu'est ce que ça fait du bien ! Eh oui, ce matin, j'ai participé à une démonstration des produits Caudalie dans la pharmacie de mon village.


Un espèce de transat installé dans le bureau à l'arrière. Une esthéticienne. Et des supers produits pour ma peau. Un petit démaquillage-gommage. Un masque. Un petit coup de pschitt purifiant. Une tite crème. Le tout dans la gamme bleue, pour peaux mixtes. Mais ce qui change tout, c'est d'être allongée et de se laisser faire. Je n'avais encore jamais testé un soin visage en institut mais franchement, après cette expérience, je me dis qu'à l'occasion, c'est tout simplement divin.


Of course, comme c'était démonstration, profitant du temps de pose du masque, l'esthéticienne m'a concocté une liste de produits adapté à ma peau. Et bien sûr, j'en ai acheté. La petite crème pour remplacer celle que j'utilise en ce moment qui est presque vide et le concentré purifiant à appliquer sur le visage chaque soir avant la crème pour soigner mes problèmes de peau... Un peu plus cher que ma crème habituelle, mais bon, là c'est du bio, sans test sur les animaux, etc. Et puis, puisque c'était une action spéciale, 30 % de réduction sur les produits achétés, quelques échantillons (malheureusement plutôt pour ma mère) et un petit guide reprenant les différents produits de la marque.


Bref, on verra à l'usage ce que ça vaut. Ce qui est sûre en tout cas, c'est qu'après ces 30 petites minutes de soin, ma peau avait l'air plus belle, dixit ma mère. En tout cas, j'ai apprécié le parfum et la texture des produits essayés et ma peau était tout douce au sortir de la pharmacie.

20:03 Écrit par mariposa dans Just smile and enjoy | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : shopping, detente, mmmmh |  Facebook |

Migrer mon blog ?

Suite au big bug d'hier sur mon design (qui se poursuit aujourd'hui, j'ai tenté de réinsérer les modifications que j'y avais inséré sans problème il y a quelques semaines, et rien à faire, le design foire à chaque fois), je pense à changer de plateforme...


Au hasard des blogs que je consulte régulièrement, je suis tombée sur la plateforme de Haut et Fort. Qui propose de migrer mon blog sur la plateforme en conservant mon design. Avec un peu de chance, je pourrais ainsi réintroduire les modifications que j'avais avant...


Et donc now, j'aurais besoin de vos avis. Sur les différentes plateformes qui proposent la création d'un blog et les fonctionnalités qu'ils proposent. Et of course, plus particulièrement sur celles qui proposent la migration comme Haut et Fort...

 

Edit : Ce soir, ayant à nouveau essayé de modifier de manière infime ce design et l'opération étant courronnée de succés, je remets cette décision à la réflexion... Rien ne sert de se précipiter. On verra si le problème se repose à nouveau. Qui vivra verra !

09:51 Écrit par mariposa dans Help | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blog, design, grrr |  Facebook |

mardi, 27 octobre 2009

Put**** !

Il y a deux semaines, je changeais le design de ce blog. Envie de changement, d'un peu plus de couleurs. Mais surtout je voulais pouvoir apporter quelques petites modifications à ce design. Ce qui était totalement impossible dans l'ancien, le changement le plus minime faisant sauter tout le design. Bref, adieu le modèle Ecole, bonjour Orchidée avec quelques ajouts.


Tout ça, jusqu'à ce soir... J'ouvre mon blog et je découvre un truc immonde. Oublié le fond vert et l'orchidée. Juste une page blanche. Avec des colonnes complètement décalées et tout le texte en fuschia. Ai donc recommencé tout depuis le début. Resélectionné le design Orchidée. Ensuite réinséré les petites modifications que je voulais y apporter. Et ça a de nouveau foiré. Alors que j'importais juste un élément d'un autre design plus un bouton préfiguré pour skynetblog.


Et là je râle... A quoi ça sert que Skynet nous propose la modification de design, si le moindre ajout foire ? C'est pas comme si j'avais inséré une mauvaise manip', non. Entre ce matin et ce soir tout a buggé ! Grrr !

21:32 Écrit par mariposa dans Mariposa voit rouge | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blog, design, grrr |  Facebook |

Le mardi c'est bibliobus !

Dans le courant du mois de mai, j'ai découvert une chose formidable. Sur la petite place dans la rue de ma grand-mère, une semaine sur deux en fin d'après-midi passe le bibliobus. Ce bus (magique), bibliothèque sur quatre roues. De quoi rassassier mes boulimies livresques sans ruiner mon portefeuille ! Et comme en plus, je passe la plupart de mes après-midi chez mes grand-parents (supporte pas de rester seule at home tout un après-midi. Trop long. Trop silencieux. Trop seule.) C'est le top, parce qu'il s'arrête à 5 min à pieds de leur maison.


Bref. Un mardi sur deux, je fais donc ma provision. 5 à 6 livres pour deux semaines. Un record pour certains, tout simplement normal pour moi... Quand j'étais encore en secondaire, j'empruntais 5 livres par semaine à la bibliothèque. De quoi occuper mon temps et mon esprit après avoir écumer quotidiennement les différentes sites d'offres d'emploi.

Et je lis absolument de tout. Chick-lit, policier, thriller, romans historiques, essais sociologiques, anthropologiques ou politiques... D'un Patricia MacDonald à la bio d'Obama, d'un Gabriel Garcia Marquez à un Doris Lessing, de la chick-lit à un essai sur les dalits (intouchables) en Inde.


Donc, un mardi sur deux, c'est bibliobus !

11:00 Écrit par mariposa dans De tout et de rien | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : livres, petits bonheurs |  Facebook |

lundi, 26 octobre 2009

Peeur

Depuis le cambriolage dans le courant du mois de mars, Mariposa elle aime pas rester seule at home. Mais alors pas du tout.


Déjà à la base, mis à part de temps parce que ça fait du bien parfois d'avoir la maison/l'appart pour soi tout seul quelques heures, j'aime déjà pas trop ça être toute seule. Par exemple, je ne prendrais jamais mais alors là jamais un studio. Non, moi je suis pour la colocation à 300 %. Peut-être du au fait qu'étant l'ainêe d'une famille de quatre filles, j'ai presque toujours été entourée. D'autant plus que quand j'étais petite, ma grand-mère gardait d'autres enfants en plus de nous.


Bref. Mais alors depuis le cambriolage, c'est carrément maladif. Je supporte pas. Je stresse. Je sursaute au moindre bruit. Du voisin qui gare sa voiture en face au chat qui se déplace dans la maison (si si, quand il descend l'escalier, ça fait du bruit). Sans oublier les portes qui grincent. C'est carrément invivable quoi ! Par exemple, samedi soir, après West Side Story, mes parents ont ramené ma soeur et son copain chez elle. Une heure aller-retour. Toute seule à la maison. Malgré l'heure tardive, j'ai pas réussi à m'endormir avant leur retour.


Et puis, ça m'arrive moins souvent mais quand même, parfois en rentrant at home, j'ai ce besoin, une fois la portée d'entrée franchie, d'aller vérifier que la porte de la cuisine et du salon sont bien fermées avant de monter dans ma chambre. Par là qu'ils sont entrés/sortis lors du cambriolage.


J'ai beau me dire que c'est stupide et un peu infondé, je peux m'en empêcher. J'espère seulement que ça passera avec le temps...

11:00 Écrit par mariposa dans Météo mariposienne | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peur, stress |  Facebook |

dimanche, 25 octobre 2009

West Side Story

Je vous en parlais dans mon post précédent, hier soir, je suis allée voir la tournée anniversaire mondiale de West Side Story au PBA de Charleroi. Et ce fut tout simplement magnifique.


Il n'est sans doute pas besoin de revenir sur l'intrigue, un Roméo et Juliette transposé au New-York des années 50 sur fond d'affrontement entre deux gangs rivaux, les Jets et les Sharks.


Une trentaine d'artistes sur scène, un orchestre, danses, musique, chants et émotion étaient bien entendu les ingrédients majeurs du cocktail West Side Story et la clef de son succés. 50 ans après la première représentation, cette comédie musicale paraît toute aussi fraîche, toute aussi intemporelle. Et l'on se laisse rapidement entraîner dans l'histoire de ces deux gangs et l'amour naissant entre Maria et Tony.


Seul bémol pour certains et tournée mondiale oblige, le spectacle était entièrement en anglais. Mais, même pour ceux qui ne manierait pas la langue de Shakespeare, cela ne nuit en rien à la compréhension globale de l'histoire.


Je vous propose ici un extrait de America, titre hyperconnu de West Side Story, tirée d'une représentation à Broadway et très proche du spectacle de ce samedi.