samedi, 10 octobre 2009

La tignasse mariposienne

J'adore mes cheveux mais en ce moment, je n'en peux plus ! Ma dernière coupe, qui date d'il y a un mois, est de plus en plus indomptable. La faute à une coupe trop effilée pour mes mains pas très habiles en matière capillaire.


A la base, mes cheveux sont assez nombreux (un peu trop à mon goût, mais bon leur grand nombre m'a permis de masquer pendant quelques années l'arrivée des cheveux blancs - oui oui, je n'ai encore que 25 ans !), relativement volumineux si je n'ai pas une coupe effilée et bouclent légérement quand ils sont loooongs (de court à mi-long, j'ai ce qu'on pourrait appeler "un mouvement" qui ressemblent vaguement à un début de boucle selon la longueur).


Petite, j'ai plus souvent eu les cheveux courts que longs. Question pratique, dirait ma mère. 4 filles à passer au shampoing les dimanche matins, c'est du boulot. D'ailleurs, elle, je ne l'ai quasiment jamais vue qu'avec des cheveux courts...excepté ces deux dernières années. Bref. Vers 12 ans, marre de ces coupes courtes, j'ai décidé de laisser pousser mes cheveux. Après avoir patiemment attendu que ma crinière pousse et supporter courageusement l'étape de longueurs intermédiaires où j'étais assez proche du style Jackson Five, je suis assez rapidement revenu au court. La faute à une coiffeuse qui à l'époque ne connaissait pas l'effilé (obligé sur mes cheveux!) et donc à une masse énorme de cheveux. Changement de coiffeuse et longue étape de coupes courtes...parce qu'enfin j'avais une coupe courte ET féminine. Ce fut aussi l'époque où mes cheveux passaient du noir au rouge tous les 6 mois...

Et puis à nouveau en septembre 2003, j'ai décidé de laisser repousser mes cheveux. Il m'a fallu encore attendre 2007 pour enfin pouvoir les attacher (milieu 2006, je commençais à pouvoir arborer un joli mi-long mais la faute au dégradé-effilé, impossible de les attacher).

Au jour d'aujourd'hui, la longueur de mes cheveux varie d'un passage au coiffeur à l'autre. Rien que la dernière fois, je pense avoir perdu quelques bons cm. Une espèce de carré-dégradé-effilé à hauteur des oreilles devant et des mèches qui m'arrivent aux épaules dans le dos. Très joli au sortir de chez la coiffeuse, une vraie catastrophe now. Parce qu'évidemment, chaque mèche ayant une longueur différente elle rebique différemment. Parce que je suis loin d'avoir une coupe lisse et nette mais plutôt avec quelques épis sortant de la masse, chacun suivant son propre cours. Et le fer à lisser reste à ce jour impuissant à dompter tout ça !


Bref, si au cours des années il y a bien une chose qui n'a pas changé, c'est que mes cheveux sont toujours aussi incoiffables... sauf par des mains expertes ! Et que la seule solution, c'est une longueur suffisante pour que le poids empêchent quelques mèches de revendiquer leur indépendance ! Bon, me reste plus qu'à prendre mon mal en patience... Plus que quelques semaines et ma crinière devrait pouvoir être à nouveau gérable.

21:15 Écrit par mariposa dans Mariposa et son corps | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cheveux, corps, grrr |  Facebook |

Commentaires

ah les cheveus
toute une histoire!!!!
les miens sont trop lisses à mon goût!
tu vois, on est jamais contente!!

Écrit par : graine de fée | dimanche, 11 octobre 2009

Moi j'aime mes cheveux long enfin juste au dessus des épaules quoi, (voir photo blog) mais oui toute une histoire, j'espère que ton we a été bon, la semaine reprend beurkkk lol courage le boulot reprend =D

Écrit par : ~?~ | dimanche, 11 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.