mardi, 15 septembre 2009

CTB-weekend 2

Oufti, et un autre we de formation de passé ! On sent que l'on commence à entrer dans le vif du sujet, les soirées de ce we n'étaient plus consacrées à des activités ludiques... Bref des journées complètes de cours, merci les pauses café pr permettre à nos neurones de récupérer (quoique apparemment, je ne le digère plus ce café. Trop fort ou simple overdose de ma part, je ne sais pas mais le fait est que le we prochain, j'arrête et je me mets au thé lol).


Bref. Un we où un bon nombre de thèmes on été brassés : interculturalité et droit, musique (donné par un prof un peu loufoque, cours émaillé d'extraits musicaux of course et de nombreuses anectodes), la question du genre (où les débats ont été très très animés), la question de la pauvreté illustrée par le cas du Niger et du Laos, la dette du tiers-monde et la crise financière et pour finir un cours sur l'historique des ongs et les perspectives d'avenir. Dans l'ensemble, à nouveau des notions, des concepts déjà vus... mais qu'il est important de rappeler régulièrement. Il paraît qu'il faut voir cinq fois un sujet pour le retenir à fond... Encore 1-2 formations et je suis au point lol !


Et sinon, un peu déçue que pas mal de participants profitent de la situation de l'auberge pour sortir le soir. Bon, en même temps je compare à la formation d'ITECO où nous étions beaucoup moins nombreux et où il était quasi impossible de trouver un endroit à proximité pour aller boire un verre ou sortir autre que le bar du centre. Et donc une formation où au deuxième we je connaissais les prénoms de tout le monde et où les soirées étaient passées (presque) tous ensemble à boire quelques bières, à revenir sur la journée écoulée et parler de nos vies... Bon, y a aussi de ça à la CTB mais beaucoup moins je trouve. La faute à un groupe nettement plus grand dont la dynamique ne peut donc pas être identique.


Mais dans l'ensemble, je suis satisfaite de ce deuxième we et des rencontres, des liens qui se créent ou qui s'approfondissent. Par contre, enchainer 4 we d'affilée, c'est vraiment hard ! Tellement crevée qu'hier soir j'étais à 21h dans mon lit !

 

Les commentaires sont fermés.