dimanche, 23 août 2009

Un vent nouveau ?

Depuis deux-trois jours, c'est l'impression que j'ai. Me sens de nouveau prête à affronter le vaste monde dans lequel nous vivons.


En partie grâce à cet entretien vendredi. Pour un poste super intéressant. Assistante à la coordination d'une confédération d'ong européennes et africaines travaillant dans le domaine de l'éducation. A l'annonce du coté complètement solitaire du poste, au moins pour les premiers mois, je n'ai pas pu m'empêcher d'y mettre un bémol, de mettre en avant mon inexpérience, mes doutes. C'est vrai quoi ! Un premier job en télé-travail, avec seulement un contact en live avec le directeur une fois par semaine...

Et puis, j'ai passé les tests d'écriture en français et en anglais. Une lettre de demande de sponsor et un petit texte sur ma vision de l'éducation en Afrique. Quelques accronymes d'organismes internationaux à nommer.

Et en conclusion, bien sûr, je suis en concurrence pour ce poste avec des gens plus expérimentés. Qui ont déjà passé le cap du premier job. Qui ont une vraie expérience de terrain. Mais je fais aussi partie des 10 personnes sélectionnées sur les 80 candidatures. Et puis, le directeur avec qui j'ai passé l'entretien était satisfait de mes résultats. M'a fait remarqué que je manquais d'assurance alors que j'avais des capacités, que mes tests écrits, mes compétences linguistigues sont bonnes, vore meilleures que ce que j'en dit...


Point à travailler donc si je passe le cap du deuxième entretien... Mais bon, après 8 mois  de recherche de boulot et surtout de NON exprimés de différentes manières, pour différentes raisons, il est normal que je ne sois pas (trop) assurée de mes capacités , non ? Que je doute ? On m'a dit récemment qu'il fallait que je bluffe un peu...quitte à me payer un stress immense pour assurer une fois le job décroché et pas avoir d'apprendre sur le tas, dans le rush et le stress...


Bref, même si j'ai arreté de penser qu'à chaque entretien, ça y est, c'est le bon, et plonger au 36ème dessous à l'annonce du NON, il faut maintenant que j'évite de tomber dans la tendance inverse.

21:45 Écrit par mariposa dans Météo mariposienne | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : espoir, job, ong |  Facebook |

Commentaires

il est normal que tu doutes, le tout est de ne pas le montrer lors des entretiens.

Écrit par : annick | lundi, 24 août 2009

Les commentaires sont fermés.