jeudi, 30 juillet 2009

Merci à toi d'être toi

Dédicace à ma best. Suis passée la voir cet aprem', egayer de ma présence sa convalescence et récupérer les places pour Esperanzah. Où l'on devait aller ensemble. Et qui devait être mon cadeau d'anniversaire : cette journée en sa présence et mon billet d'entrée. Malheureusement, le destin en a décidé autrement, l'intention et le coeur y était, ce cadeau m'a profondément touchée...

Alors, je voudrais la remercier encore une fois. D'être ce qu'elle est, d'être celle qui met du soleil dans le ciel de ma vie quand les nuages s'y promènent parfois et me donne des ailes pour faire les 6-7 km à vélo entre nos deux maisons. Tout simplement celle dont l'amitié m'est importante et précieuse. Puissions nous garder ce cap pendant de trèèèès longues, très belles et très nombreuses années encore...

 

"L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.""

Tahar Ben Jelloun

mardi, 28 juillet 2009

Pif Paf Pouf

Florilège des bons et mauvais moments du jour...


- Appris today que ma best est victime d'un foyer pulmonaire et ne peut pas sortir de chez elle pdt 15 jours... Et donc on annule pour Esperanzah ce samedi... enfin, moi j'irai sans doute quand même avc ma soeur et les parents. Mais bon, ça n'a strictement rien à voir... Et puis c'est qd même super moche pour elle...d'autant qu'elle avait prévu des vacances en Andalousie pour dans 15 jours. J'espère qu'elle sera retapée d'ici là. Déjà qu'elle prend assez mal de ne pas sortir pdt 15 jours si en plus elle doit faire une croix sur ses vacances ! Enfin, on croise les doigts et on attend le verdict médical dans 15 jours !


- Reçu mon premier cadeau d'anniversaire... vui je sais c'est que samedi ! Je voulais une valise de format "acceptée en cabine" et justement y'en avait chez AD*** aujourd'hui pour pas cher ! En grande voyageuse que je suis (ouais bon, faut pas exagérer Mariposa, hein !), je pense que la chose sera bien vite étrennée :) . Pe pour ce stage de trois mois à Madrid ?


- Ai repris la conduite...avc ma mère qui a pris énormément sur elle. Super stressée qu'elle était. Deux tranches d'un quart d'heure environ. Le maximum qu'elle peut supporter pour le moment. Mais bon, comme c'est pas trop dans les priorités de mon père pour le moment et qu'il faudrait qd même je perde pas la main aps cette vingtaine d'heures d'auto-école. Et vui, pas encore au point ms le seul conseil du moniteur : roulez plus en dehors de ces heures ! Ah ben vui, c'est facile ça avc deux parents potentiels guides qui bossent et une famille nombreuse, les occasions sont pas si nombreuses d'avoir le tps en même temps et qu'il n'y a pas plus d'un passager dans la voiture en plus du guide !


- Et puis, ai enfin pris mon courage à deux mains la semaine passée pour trier et sélectionner parmi les nombreuses photos que je stocke sur pc depuis deux ans celles que je voulais faire imprimer... 100 photos du voyage au Zimbabwe de 2007, plus de 250 photos d'Espagne et une centaine d'autres photos d'événements disséminés sur ces deux ans. Ce qui fait un total de 450 photos, deux jours pour les sélectionner et une semaine pour les recevoir ! Maintenant, y'a plus qu'à les retrier et les mettre dans un bel album ! Même si ça demande du boulot et du temps, quel bonheur de parcourir ces photos, de revivre tous ces moments extraordinaires...

lundi, 27 juillet 2009

Une histoire de vis

Petite leçon de vocabulaire espagnol-français. Qui pourrait s'avérer utile en cette période estivale à ceux qui s'envoleront vers les plages espagnoles. Leçon qui m'a été inspirée par le post du vendredi aprés-midi d'Unicks. Elle y parlait clou, ce qui m'a fait aussitôt pensé à cette expression espagnole : un beso de tornillo. C'est là que vous vous demandez surement où peut bien être le rapport entre un baiser de machin-chose et le clou ? J'y viens j'y viens...


Cette expression, je l'ai rencontré pour la première fois l'année passée dans un sms envoyé par un ex. Et j'ai passé une soirée à me demander ce que pouvais bien être un tornillo... Un baiser de... mais de quoi ?Mon petit cerveau a tourné à plein rendement jusqu'au lendemain où j'ai enfin pu consulter le dictionnaire on line Wordreference.Logiquement, je commence par chercher le mot qui me fait défaut, tornillo. Qui signifie en français vis... Un baiser de vis ? (Et vui, c'est là qu'intervient le rapport avec le post d'Unicks Clin d'oeil) . Quelques lignes plus bas, je vois que tornillo est aussi référencé comme entrée pour le mot beso. Ah ben, c'est sans doute là que se trouve la réponse à mon énigme du jour ! Et donc, en bon français, un beso de tornillo signifie un patin ! Ouf, ça y est, j'ai enfin compris la fin de mon sms ! Je vous avais bien dit que ça pouvait servir cet été sur une plage espagnole !


Dans le même genre, voire un peu plus..., il y a quelques mots à ne pas confondre...sous peine de mésaventures.

Par exemple, il ne faut surtout pas confondre el pollo (le poulet) avec la polla (mot familier désignant le sexe d'un homme). Et oui, me gusta el pollo et me gusta la polla, ça n'a rien à voir !

Dans le même genre, tengo calor (j'ai chaud) ou estoy caliente (je suis chaud(e)), non, ce n'est vraiment pas la même chose !

Allez, un petit dernier pour la route... Estar hecho polvo (être crevé) et echar un polvo
(tirer un coup). Quoique dans ce cas, le premier peut être la conséquence du second...


Comme quoi, l'espagnol (ça) peut être traître parfois (mais ça, ça n'engage que moi lol) !

 

 

EDIT : suite à un commentaire en privé de ma best friend, me suis rendu compte qu'il y avait un absent de la liste et non des moindres... En español, préservatif se dit condon et non pas preservativo, qui sont les conservateurs alimentaires... C'est fou ce qu'on peut apprendre on lisant les étiquettes au supermarché lol ! Et encore merci à ma best et sa question pour le moins utile !

 

20:25 Écrit par mariposa dans Des bêtises... | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : espana, des betises |  Facebook |

vendredi, 24 juillet 2009

J'ai des doutes

Alors que la plupart du temps je suis super enthousiaste sur ce projet de stage en Espagne (jecroiselesdoigts, jecroiselesdoigts), par moment j'avoue, je doute.


Je doute car c'est me relancer pour encore quelque temps sur la grande voie de l'instabilité. Et après ces trois mois ? Retour à la case départ ? Autre stage ? Enfin un job en Belgique ? Ou en Espagne ? En même temps, il est clair pour moi que cette aventure, c'est maintenant qu'elle est possible. Pas dans 5 ans !


Je doute pcq j'ai un peu la trouille de tout recommencer. Pcq j'ai déjà vécu cette situation l'année passée mais avec nettement plus de sécurité. L'encadrement du SVE, un appart' que je ne devais pas chercher, d'autres volontaires à rencontrer. Là, ça va être le grand saut dans l'inconnu. Mais je sais aussi que je suis plus armée face à tout cela. Pour être déjà passé par là, pour avoir maintenant un niveau plus que suffisant en espagnol pour pouvoir faire face, seule, aux imprévus et autres contrariétés.


Je doute quand je pense à la réaction de mon entourage. Mon père va sûrement encore me dire que c'est une folie, qu'à 25 ans (dans une semaine) il serait temps que je trouve un vrai boulot avec un vrai salaire.


Je doute mais l'aventure me tente. Elle est d'ailleurs déjà bien engagée. Je doute mais je trépigne d'impatience à l'idée de refaire mes valises et de revivre, je l'espère, une expérience inoubliable.


Je doute... mais c'est ce qui nous fait avancer, non ?

20:02 Écrit par mariposa dans Un stage en Espagne ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stage, doutes |  Facebook |

jeudi, 23 juillet 2009

ça m'inquiète...

Elle est in love de lui. Il est déjà pris. Il l'a titillé et elle a craqué suite à ses nombreuses avances (oserai-je dire qu'il l'a travaillé au corps?). Si il n'avait pas autant insisté, elle n'aurait jamais craqué. Je n'en sais pas beaucoup plus pcq elle n'est pas prête à en parler. Cette histoire, c'est contre ces principes. Elle a craqué et ne peut plus, ne veut plus revenir en arrière. Même si cette histoire la fait parfois souffrir, je crois que pour le moment cette souffrance lui est moins pénible que celle de faire une croix sur lui.


Et moi, je la soutiens mais j'ai peur. Pour elle. Que si un jour cela se termine (mal), si ce n'est pas elle qui prend la décision d'y mettre fin, elle ne soit à ramasser à la petite cuiller. Ce que je lui ai dit d'ailleurs.  Bien sûr, c'est un risque qui fait partie de toute histoire. Mais, dans une histoire comme celle-là, les happy end me semblent peu probables... ce qui ne m'empêche pas de le lui souhaiter de tout coeur.


Alors, j'espère. J'espère qu'elle croisera le regard de qqn qui pourra le lui faire oublier. Ce qu'elle ne peut pas, ne veut pas faire pour l'instant. Et c'est ça qui me fait vraiment peur. Pour elle.

19:54 Écrit par mariposa dans Amor Amor | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amor amor, ma best |  Facebook |

T'as quel âge ?

C'est drôle mais pendant des années, on me prennait pour plus âgée que je ne suis. Dans la rue, dans les magasins, on s'adressait à moi en utilisant du "Madame".

Et puis, depuis peu, en fait ça doit faire maintenant deux ans, c'est plutôt l'inverse. On me prend pour plus jeune que je ne suis. Bizarrement ce renversement de tendance correspond au passage de cheveux courts+lentilles à cheveux mi-longs+lunettes... Y'a-t-il un lien ?

Enfin, je vous donne quelques exemples récents...

Lors de mon séjour à Logroño fin juin, alors que je demandai une entrée pour la pisicne, interloquée par la question de la caissière : "Moins de 18 hein ?" Euh, ben non (je vais quand même fêté mon vingt-cinquième anniversaire dans quelques jours !!!).

Idem il y a quelques mois. Au resto italien en famille, pour l'anniversaire de ma grand-mère. Le serveur nous offre le pouss'-café (ooops, sais pas comment ça s'écrit) et hésite à me le servir...pcq il me donnait 16 ans !

Ou encore, la première fois que le copain de Soeur n°3 m'a vue, il m'a prise pour la plus jeune de nous 4 !


Personnellement, ayant eu droit pendant des années à du Madame, le fait que de temps en temps, on me prend pour plus jeune que je ne suis, ça me fait plutôt rire... Et vous, faites-vous plus ou moins que votre âge ? Cela vous dérange-t-il ?

mardi, 21 juillet 2009

Nomads 4 five months

Nomads 4 five months c'est le blog d'un couple de Couchsurfers, Charlene et Gerardo, que j'ai rencontré à Logroño il y a un mois. Elle est américiaine, il est costaricain. Il se sont rencontrés il y a deux ans et depuis ils sont in love.


Nomads 4 five months. Parce qu'ils ont décidé de voyager 5 mois en Europe, principalement via le Couchsurfing. Partis du Costa Rica fin mai, leur voyage devrait durer jusqu'octobre et les emmener au Portugal, en Espagne, au Maroc, en Italie et en Grèce. Et durant leur voyage, leur démarche fut/est de choisir les lieux où ils se posent en fonction des leurs futurs hôtes. Les rencontres avant les paysages, la culture, l'architecture. Ils ont "choisi" leurs hôtes des mois à l'avance, tissant une relation d'amitié bien avant même de les rencontrer... Et c'est ça qui est beau et qui fait/fera de leur voyage une expérience unique.


Pour partager un peu de leur aventure , c'est ici .