samedi, 18 juillet 2009

De retour !

De ces vacances en famille dans la Drôme. A Romeyer, près de Die, dans la maison de mon parrain.

Des vacances très calmes et tranquilles... ms bon, quand je veux des vacances plus musclées, plus vivantes, ce n'est pas avc la smala que je pars !!! Et puis, c'était dont j'avais besoin après ce mois de juin.


Bref. Ces 10 jours furent remplis de bain de soleil, de promenades ds les environs, ds les superbes paysages montagneux de la Drôme, de la visite du caveau de Jaillance à Die (là où ils font la clairette et le crémant de Die), de concerts (Julia Miguenes et La Familia) lors du Festival d'Eté de Valence, d'un spectacle pyrotechnique pr le 14 juillet, de la visite de Montélimar, du village médieval de Châtillon-en-Diois (quoique perso, j'ai préféré celui de Laguardia au Pays Basque espagnol) et pis c'est tout. Et c'est déjà pas mal.

 

5931_103623322522_545577522_2114779_6337150_n

Le paysage depuis la maison

 

 

5931_103623347522_545577522_2114782_5856793_n

Une photo prise dans le village

 

 

5931_103962607522_545577522_2119623_5159297_n

Le Claps

 

mardi, 16 septembre 2008

Barcelona

Comme dit dans le post précédent, il y a deux semaines, j'ai passé quatre jours de vacances à Barcelone avc Cél. Superbes quatre jours ms tp courts. Tp courts pr rattraper ces cinq mois messenger-téléphone. Tp courts pr profiter à fond de tt ce que Barcelone a à offrir.

Voici le récit de ces quatre jours : 


Jeudi 4 septembre.

Atterisage un peu aps 11h30. Le temps de récupérer les bagages et il est déjà passé midi. Vite, vite récupérer nos Barcelona Cards à l'office du Tourisme et puis on saute ds le train direction le centre de la ville (une demi-heure qd meme!) ! Et puis métro et 10-15 minutes d'hésitation sur la direction à prendre (moi et mon sens de l'orientation hein ! heureusment que Cél était là !) et quasi le même temps de marche. Enfin, nous arrivons à l'auberge de jeunesse où nous avions réservé. Et là bonne surprise : les chambres doubles se trouvent en fait dans un  petit appartement à 3 minutes de l'auberge. Appart' avec quatre chambres, une salle de bain et une cuisine ! Super agréable et l'occasion de prendre le petit déj' avc nos coloc' du weekend !

Déjà presque 14h, nous décidons d'aller manger avant d'aller poser nos valises et découvrir notre point de chute pour ces quelques jours (eh oui, de 12 à 14h, c'est nettoyage des chambres donc nous devons attendre). Après un petit sandwich chaud pris dans la rue d'à coté, nous allons récupérer nos valises et nous installer.

Pour cette première journée, nous déciderons de simplement  nous promener dans les environs, le Barri Gotic, et de pousser jusqu'à la plage. Une petite glace avant de rentrer et l'après-midi est déjà passée !

Soirée tranquille. Petite resto, beaucoup papoté et puis dodo... C'est que vendredi est notre plus grosse journée et qu'on est debout depuis 5h30 !


Vendredi 5 septembre.

Journée Gaudi today ! Nous prennons d'abord le métro direction La Sagrada Familia, cathédrale dessinée par Gaudi et encore inachevée (au grand mécontentement de Cél, car tout n'est donc pas accesible et certaines zones sont quelque peu gachées par les échafaudages et le bruit ambiants des différentes machines). Quoiqu'il en soit, le résultat (présent) est impressionnant et magnifique.

Suivra ensuite la visite du Parc Guell et du musée Gaudi... Tout simplement magnifique ,quoique le musée et la maison Gaudi nous paraissent finalement assez décevant...

Et avant de rentrer  pr une petite sieste avant le diner (il est déjà 16h !!!), la Casa Batllo. A mon avis, l'apogée du travail de Gaudi. Veux une maison comme ça !(Excusez le peu de commentaires descriptif sur ces oeuvres, mais pour moi, il n'y a tt simplement pas de mots. C'est impressionnant, c'est magnifique, sa réputation de génie n'est pas volée mais il faut le voir plutôt qu'en parler ou écouter en parler !)

 

087077035

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici donc quelqu'unes des oeuvres de Gaudi : la casa Batllo, une mosaïque du Parc Guell et la Sagrada Familia.

 

Petit interlude shopping en sortant : Cél vit son premier flash coup de coeur pr la marque Desigual. (Premier d'une longue série, puisqu'au final, elle reviendra avec un tee-shirt, une tunique et un sac de la marque). Moi juste un peu déçue que les si belles robes ne me vont pas snif snif ! (mais mon portefeuille bien content, lui, par contre lol)

Petite pause dans cette folle journée avant d'aller diner au Hard Rock Café (je sais, ça fait pas très local, ms c'était ts bien !) Et puis petite promenade sur la Rambla, on chope une entrée pour une boîte, une coupe de champ' et un chupito pr 4 euros. On décide de tenter le coup ! Et au final, un peu déçues : musique rnb ms d'y a quelques années déjà. Donc on boit nos verres et puis on rentre... On s'est inscrite au Bar Crawl pr demain, alors tant pis, on profitera de notre soirée demain !!!


Samedi 6 septembre.

Journée relax. Monument de Colon, balade en bâteau dans le port de Barcelone et le long de ses plages (gratuit avc la Barcelona Card !!!), petit resto et plage !!! Seulement, pas de chance, le ciel est nuageux ! C'est raté pr la séance bronzette, quoique les températures plus qu'agréables, rendent cette petite pause plus que bienvenue... Retour à l'appart vers 16, le temps de se changer et hop! aprem' shopping. Mission du jour : me dégotter une robe (ce sera accompli, merci Mango et les conseils avisés de Cél) et pour Cél nouveaux flashs chez Desigual ! Ensuite, le temps d'aller acheter notre repas du soir (deux pizzas-baguettes à mettre au four acheté dans la boulangerie-cafeteria où nous avions déjeuner le jeudi), et nous voilà parties pour une petite sieste avant notre "Bar Crawl".

En fait, le Bar Crawl, c'est, pour 15 euros, 4 bars dont lesquels vous attendent un verre, et une disco avc de nouveau un verre offert. Bonne soirée même si longue attente au début... plus de la moitié des participants sont arrivés avc une heure de retard !!! Et ils n'étaient pourtant pas espagnols ! De chouettes rencontres, des endroits où on ne serait ss doute pas allées seules (qd tu connais pas nécessairement la ville, tu commences pas à arpenter toutes ses rues à la recherche du bar qui te plaira... aps qqs essais infructueux, tu finis plutôt par laisser tomber Hum!).


Dimanche 7 septembre.

Dernier jour. Pfff. Réveil un peu difficile... Moi réveillée par la lumière du jour filtrant à travers les tentures à 8h du mat' (ce qui me fait un petit 4h de sommeil...dur dur). Vers 11h, nous quittons l'appart, déposons les valises à l'hôtel et je récupère mes 50 euros de caution ! Visite de la cathédrale toute proche et de deux magasins de souvenirs et nous récupérons ma valise. Direction la station d'autobus afin d'acheter mon billet pour Logroño et de mettre mes sacs en consigne... Finalement, bonne surprise, j'ai un autobus à 16h, je serais donc at home vers 22h (au lieu de 4h du matin !).

Et puis retour à l'hotel, récupéré la valise de Cél, cherché un restaurant pour enfin manger sur la Rambla...

Et puis déjà l'heure des adieux... J'accompagne Cél jusque sur le quai pour le train en direction de l'aéroport avant d'aller prendre mon bus...


A la prochaine, Barcelone !

lundi, 28 juillet 2008

Burgos

J'ai à nouveau passé ce weekend avec ma marraine et mes cousins...avant leur retour (today) en Belgique. Long weekend vu qu'en Espagne, ce vendredi 25 juillet était férié !


Bref, un vendredi relax au bord du lac. Génial pr se rafraichir quand le thermomètre dépasse les 30 C° !


Et samedi, visite de Burgos, à deux heures de Logroño. Enfin, visite de Burgos... Nous n'avons finalement eu l'occasion que de visiter la cathédrale (plus de deux heures quand même) avant de nous avouer vaincus par la chaleur et la fatigue !

En tout cas, si vous avez un jour l'occasion de la visiter, cette cathédrale en vaut la peine. Récemment rénovée (une dizaine d'années), elle est absolument immense mais surtout splendide...et l'intérieur l'est tout autant que ses façades (je ne peux malheureusement pas vous décrire l'ensemble, ce serait trop long et pe ennuyeux mais si j'en ai  l'occasion, j'ajouterai prochainement quelques photos).


De retour sur Logroño, comme il était encore tôt pour aller manger (19h), je les ai emmené à la Casa de las Ciencias (Maison des Sciences) découvrir les deux expos actuelles (l'une sur les animaux des cinq continents et l'autre sur les sons de l'univers) ainsi que les "petites expériences" que l'on peut réaliser à l'extérieur.


Et deux heures plus tard, nous nous sommes alors rendu à la Calle Laurel pour déguster ses célébres pinchos : patatas bravas, bocadillo de jamón serano y queso (petit pain avc jambon serano et fromage) et les rotos chistorea (petit pain, pomme de terre, oeufs, chorizo)et setas (idem même avec des champignons à la place du chorizo). Le tout arrosé de calimutxo (vin+coca). Et, comme c'est le cas pour tout le monde ;),  cette soirée leur a bien plu...Contents de m'avoir suivi à la Laurel, ce qu'ils n'auraient pas faits sans moi et qui aurait été bien dommage de notre avis à tous !

Tafalla, Ujué et Ovite

Dimanche passé, je devais passer la journée tranquillement avec ma marraine et mes cousins au bord du lac de Lerate, en Navarre, mais le temps, plutôt couvert, en a décidé autrement...

 

Nous nous sommes alors résolus à laisser les maillots au fond des sacs et à prendre la voiture pour visiter un peu les environs, au grand dam de mon cousin, impatient de me montrer le lac.

Arrêt à la pompe à essence avant le départ. Où j'apprends que l'essence est 40 cents moins cher qu'en Belgique (ici, elle est à 1,20 €). Rapide calcul : 1,60 € en Belgique??? Ouille ouille !Au gré du parcours décrit dans le guide, nous nous arrêterons ensuite à Tafalla (où nous nous sommes promenés dans le centre-ville, agréable mais sans plus).

Nouvel arrêt à Ujué où nous avons visité sa magnifique église Santa-María avant de nous promener dans ses rues et centre ville médiéval. Très agréable  à pied mais un enfer pour les voitures tant ces rues sont étroites.

Et enfin, Ovite dont nous avons admiré le magnifique château (que nous n'avons pas eu l'occasion de visiter mais ils sont revenus plus tard dans la semaine, sans moi, afin de corriger cela et la visite vaut, paraît-il, la peine).

 

Ce petit périple en Navarre m'a une fois de plus permis d'admirer les fabuleux paysages de cette région...

Que j'aime ce petit coin d'Espagne où je vis !

jeudi, 24 juillet 2008

L'expo universelle de Zaragoza

Depuis maintenant quatre mois que je suis ici, une foule de choses se sont passées, me sont arrivées, m'ont (sans doute) un peu changée, certaines racontables... et d'autres moins. Aujourd'hui, il me semble un peu inutile de revenir sur ces quatre premiers mois, sur les gens avec qui j'ai partagé une foule de bons moments et qui aujourd'hui ont quitté Logroño, leur volontariat terminé. Alors, revenons juste au weekend passé.


Premier goût de Belgique depuis mon départ. Ma marraine et mes cousins ont débarqué en Navarre mercredi passé. Ils logent dans un camping à une heure de Logroño et après les retrouvailles, nous prenons rendez-vous pour le samedi matin afin d'aller à Zaragoza pour l'expo universelle.

Bref, départ de Logroño à 8h (oufti, ça faisait un bail que je ne m'étais pas levée aussi tôt) et arrivée à Zaragoza un peu avant 10h. Une file monstre à l'entrée, et ensuite contrôle de sécurité...où je devrais abandonner mon canif, qui trainait dans mon sac. Et oui, pas envie de payer 5 euros pour pouvoir le récupérer en sortant. Il est plus tout neuf, il me manque des pièces, ça n'en vaut pas la peine !


La première étape une fois entrés est de se repérer sur le plan... afin de se diriger vers les pavillons qui nous intéressent. "Mauvaise" surprise pour nous qui sommes monté à l'étage, à cet endroit seuls se trouvent les boutiques et les restaurants des différetns pays... On redescend ! Et là on découvre que, pour certains pays, la France, le Japon, le Mexique et d'autres encore, il y a des files monstres (45 minutes pr le Japon... heureusement pour les patients visiteurs, une hôtesse japonaise leur donne un petit cours de japonais, histoire de faire passer le temps).

La matinée, nous visiterons ainsi le pavillon italien (un peu décevant, il faut bien le dire), et celui de l'Angola. Ainsi que celui de la Belgique. Quel plaisir ! Un petit spéculoos à l'entrée et l'intérieur du pavillon est intéressant. A la sortie, of course, vente de chocolat galler et godiva, biscuits de strooper, bières belges, etc. Une vraie torture pour moi qui, en Espagne depuis 4 mois, rêve d'une bonne barre de chocolat belge. Mais au double du prix en Belgique, je ne suis pas (encore) en manque à ce point-là...d'autant plus que je rentre pour deux semaines en Belgique dans moins d'un mois. (Eh oui, je prends mes vacances en Belgique, fin août, cherchez l'erreur !)

Et là, il est déjà midi, pause sandwich avant de regarder passer la parade du Cirque du Soleil, le Révéil du Serpent. Magnifique...malheureusement, nous avons pris la mauvaise option, celle de monter sur les passerelles surélevées pour l'observer et une fois en haut, nous nous apercevons qu'il reste plein de places en bas, le long du trajet...ms trop tard ! Malgrè tout le spectacle est bien évidemment magnifique... à couper le souffle. Un seul regret : être montés en haut.

L'après-midi, nous visterons quelques pavillons des communautés autonomes espagnoles (je vous recommande le tunnel sensoriel de l'Extrémadure). Tenterons de visiter celui de l'Espagne...mais apprendrons alors qu'il fallait réserver son ticket d'entrée le matin en choississant l'heure de visite ! Pfff. Pas grave. Le reste de l'après-midi, nous nous consacrerons au pavillon de l'expo même : la tour de l'eau, la structure en forme de goutte d'eau, etc qui, très instructives et sur le thème de l'eau, sont cependant aussi très divertisantes.

Fin d'après-midi, nous nous dirigeons vers les télécabines (5 euros en plus pour les utiliser, il nous faut donc faire un petit tour avant de rentrer !). Très agréable, d'autant plus que un monde fou+une chaleur étouffante+marcher toute la journée, s'asseoir et profiter du paysage devient un vrai luxe. 20h30, il est maintenant l'heure de manger un bout avant de rentrer...


Sur le chemin du retour, un orage éclate. Spectacle impressionnant et magnifique à la fois...